Se loger à Kuta : le Suka Beach Inn

Silence, j’ecris !

Lors de ma recherche d’un hôtel convenable en début de séjour, j’avais trouvé le Suka Beach Inn mais au moment de m’y rendre, un australien m’avait dégoté un hôtel tout aussi bien, le Arena. Revenue à Kuta, j’ai été directement au Suka parce que son ambiance m’avait bien plue, parce qu’il était en face du seul bureau de poste que je connaisse et parce que le Café Local juste à côté a une super connexion wifi (à condition de consommer) mais, après deux nuits et un changement de chambre, et en tant qu’envoyée spéciale à Bali pour français fauchés et aventuriers, mon bilan est mitigé.

Se loger à Kuta : le Suka Beach Inn

Entrée Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Resto avec wifi à côté du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Resto avec wifi à côté du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Coordonnées du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Coordonnées du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Ambiance… quatre bâtiments à deux étages encerclent un patio bien entretenu et une petite piscine suffisante pour se rafraichir. La lumière est belle, elle se faufile entre les arbres et la brique devient cuivre au coucher du soleil. Silence, calme… l’ambiance est douce.

Jardin du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Jardin du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Temple du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Temple du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Piscine du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Piscine du Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Ma chambre… pour 100000 Rp (env. 9/nuit) la nuit (p’tit-déj inclus + 10% de taxes gouvernementales), j’ai droit à un relativement grand bungalow, ventilo et eau froide, avec une belle terrasse.

Ma chambre au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Ma chambre au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Ma terrasse au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Ma terrasse au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Bonne première impression vite tempérée… pas de drap (juste un drap housse) ni de PQ (en vente à la réception), ni de porte-manteaux et les fenêtres ne ferment pas. Pire : le soleil s’endort, moi avec, et toute la nuit, j’entends les chiottes couler ! Insupportable !!!

Petite epicerie de dépannage au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Petite epicerie de dépannage au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Au réveil, je demande à changer de chambre et le personnel, mal aimable, m’emmène au dernier étage du complexe au fond d’un couloir. Peut-être ont-ils voulu me punir de ma réclamation remontée mais au final je suis aux anges !! Personne ne peut me trouver là où je suis.

J’ai un balcon mignon comme tout avec vue sur les toits, deux tables, une armoire et même un bac dans la salle d’eau pour faire ma lessive !

Mon autre chambre au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Mon autre chambre au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Je prends mes marques au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Je prends mes marques au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Pause thé vert en canette au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Pause thé vert en canette au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Sunset de mon balcon au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Sunset de mon balcon au Suka Beach Inn, Kuta, Bali

Je suis enfermée ici depuis deux jours et j’y suis très bien. Mon iPad me joue Erikah Badu (Time’s a wastin) toute la journée, j’enchaine les Pulpy Orange, les thés glaçés au Jasmin, les jus de lytchee, je mange des nouilles et écris pour Balisolo. C’est la première fois vraiment que je me retrouve seule. Mes téléphones sont éteints, je n’ai besoin ni envie de personne si ce n’est ma propre compagnie. Autant j’ai apprécié les fêtes de Gili Trawangan, rencontrer des locaux tous les jours depuis l’avion de Jakarta, vadrouiller avec Sableng dans la jungle d’Amed, découvrir les étudiants de Mataram, etc. mais, même si je la redoutais un peu départ (qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ?), la solitude m’a beaucoup manquée !

Six jours à Kuta, c’est quand même un peu long. Je vais surement aller à Ubud demain et revenir pour le concert d’Arrested Developement dimanche. Je suis aussi tombée sur un prospectus qui propose des balade à cheval à Canguu… je suis tentée… we’ll see !

Je ferai cette balade deux ans plus tard.... à Canggu, un bonheur !

Je ferai cette balade deux ans plus tard…. à Canggu, un bonheur !

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *