Interview : Sortez de votre zone de confort !

Aujourd’hui, nous avons l’honneur de découvrir le voyage en famille à Bali d’une des plus proches lectrice et contributrice de Balisolo : Julia !

Julia est partie à Bali pour 15 jours en famille, minimum requis pour du tourisme de loisirs. Elle a emprunté Singapore Airlines avec escale à Singapour et a payé son billet environ 850€ (pour un mois de avril, c’est raisonnable, mais on peut quand même trouver moins cher – voir l’article sur SkyScanner). Côté budget, elle s’est logé pour 20-30€ par nuit avec sa petite famille (hôtel), mangeait local pour moins de 3€ par repas et vous recommande vivement d’en faire autant !

Découvrez sa belle interview illustrée et n’hésitez pas à poster vos commentaires et lui poser vos questions 🙂

Quelle aventurière es-tu, Julia ?

« Aventurière » est dorénavant un « grand mot ». Le tourisme d’aventure, trek et compagnie, oui mais ça c’était avant ! Je m’appelle Julia, une française d’origine indonésienne, née a Jakarta, de sang sumatranais et bugis (Ujung Pandang, Sulawesi). Bali, c’est l’Indonésie, mon archipel d’origine, c’est la troisième fois que j’y mets les pieds (même la quatrième fois, mais à deux ans a-t-on vraiment des souvenirs ? :D).

Pourquoi Bali ?

La première fois à Bali, c’était en 2003*, surement l’année malheureusement « idéale » pour la visiter. Après Java, ce séjour comprenait une visite de la côte nord et la côte sud ; Lovina pour finir à Sanur.

La seconde fois, en 2007, Bali fut juste une halte, Denpasar et Padangbai, pour y prendre le ferry et rejoindre sa fabuleuse voisine, Lombok.

Pour ce tout dernier voyage en avril 2013, prévu depuis quelques années : le but était de visiter le centre de l’île, chose manquée, comme Ubud et découvrir l’île tranquille de Nusa Lembongan pour les sports aquatiques. Cette année, ce fut Bali plutôt que d’autres îles indonésiennes car c’est une destination facile et directe d’accès adaptée pour les familles avec un enfant en bas age et pour la plongée. Bali est une destination touristique idéale pour ce genre de profil, car on peut autant sortir de sa zone de confort que la retrouver. Un bon compromis pour satisfaire tous les membres d’une famille car il en faut pour tout le monde ! Je suis aussi partie en amont d’un projet plus personnel.

Quel itinéraire as-tu emprunté ?

Voici l’itinéraire en 2013, un séjour de 15 jours sur place :

Denpasar> Ubud > Singaraja > Lovina > Munduk > Ubud > Keliki > Sanur et la tranquille Nusa Lembongan

Comme doivent le savoir tous les voyageurs en Indonésie, tous les moyens de transport sont bons, et parfois cocasses, pour se déplacer. Depuis Singapour, ce fut la compagnie aérienne nationale Garuda Indonesia pour Denpasar. Puis, une voiture Toyota avec chauffeur, un petit bateau sur des vagues houleuses… et le principal du séjour : scooter, pour adopter le lifestyle balinais et savourer plus pleinement les paysages.

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (7)

Quel a été ton lieu favori ?

Loin du tourisme de masse, j’ai découvert, à ma grande surprise, un Bali préservé, authentique tout près d’Ubud, dans le village des peintres de Keliki. Une véritable immersion dans une communauté balinaise, un balé.
Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (4)

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (2)

Comment caractériserais-tu la population balinaise ?

Dix après ma première venue, il a fallu se rendre à l’évidence… Bali a quelque peu changé : tourisme de masse, le coût de la vie augmenté.

Certains touristes riches chez qui peut-être « tout leur est dû » ont fait que les mentalités ont évolué dans certains secteurs du sud de Bali. L’appât du gain, facile et rapide, se fait ressentir chez quelques balinais à l’affût du moindre touriste étranger. A Sanur, à peine le pied sur plage en provenance de Nusa Lembongan, que l’on vous propose un transport pour l’aéroport Ngura Rai. De 250 000 IDR la première proposition à 90 000 IDR… – Attention : je ne généralise absolument pas tout comme je ne généraliserai pas les pilleurs des magasins Virgin Megastore en France pour revendre aussi sec leurs iPad et autres produits Hi-Tech, une autre forme de l’appât du gain facile et rapide…

Et heureusement, toujours sur cette même île à Bali on retrouve toute son authenticité : l’hospitalité, les valeurs familiales, le contentement, l’humilité, le rapport humain authentique dépourvu de toute note vénale, la méditation, la piété et l’harmonie.

Quel est ton meilleur souvenir à Bali ?

J »essaie la plupart du temps me mêler aux autochtones et quitter ma zone de confort, mon meilleur souvenir est donc une aventure humaine.

Mes précédents voyages en Indonésie (Java, Bali, Lombok) – qui comptabilisent deux mois de séjour –   étaient synonymes de riz matin midi et soir, douche à la casserole d’eau froide, zéro clim’, zéro piscine, être réveillée aux aurores, croiser des rats et des souris, à Jakarta notamment, et n’être qu’avec les autochtones. A mon sens, pour réussir à fabriquer de beaux souvenirs, le plus important dans un voyage c’est de faire l’effort de sortir de votre « monde », vous ouvrir à l’Autre.

J’ai vu des touristes français à la recherche entêtée d’une baguette de pain ou rester qu’entre « bule« **, ça m’a fait sourire… Peut-être que dans 20 ans je serai comme eux, me direz-vous. Pourtant, ce sont justement les rencontres avec les autochtones qui vous font partager leurs richesses, leur savoir, leur culture, leur sagesse. Et sans non plus vouloir tomber dans des clichés, on apprend de leurs qualités, qualités que nous ne cultivons pas forcément, nous, les occidentaux… comme la patience, par exemple. Ecoutez juste la manière dont un chauffeur indonésien klaxonne… vous ferez vite la différence avec le son de klaxon dans l’hexagone !

Sinon, un paysage qui me revient : définitivement l’île de Menjangan au nord-ouest de Bali visitée en 2003. Pourquoi ? Je garde le souvenir d’un autre monde : un monde bleu, parfait, coloré, d’une beauté inouïe et de silence… où je me suis sentie réellement comme un poisson dans l’eau !

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (3)

Retourneras-tu à Bali ?

Oui, sans doute !

Un autre type de voyage bien plus thématique… J’ai déjà une idée en tête mais il va falloir quelques temps pour économiser. Faute de temps, je n’ai pas tout exploré de Bali comme le nord-est, Amed ou la vallée de Sidemen ou encore certaines cartes postales comme Tanah Lot au coucher du soleil.

Cette année, j’ai programmé pour la premiere fois mon itinéraire par souci de timing et objectifs divers : une chose est certaine, c’est beaucoup mieux de partir à l’aveugle en mode routard, je le confirme post-expérience, avec une pointe de nostalgie.

As-tu une bonne raison d’aller à Bali à donner aux lecteurs de Balisolo ?

Un peu difficile de donner des raisons suite à des expériences personnelles ! Alors, voyez par vous-mêmes: allez y faites votre propre expérience ! Rappelons au passage que L’Indonésie est un archipel de près de 18 000 îles qui ne se résume pas qu’à Bali : Lombok, Flores, Sulawesi, Raja Ampat, Ambon, Sumatra, pour ne citer quelques îles paradisiaques encore préservées du tourisme de masse. Cet archipel est vaste et il y en a pour tous les goûts : des baroudeurs, des aventuriers solo ou en famille et l’on n’aura jamais assez d’une vie pour pouvoir tout le parcourir. Pour les purs aficionados, où « tout n’est qu’ordre et beauté, luxe et volupté« , Bali restera toujours Bali.

Bonus : cet espace est à toi !

Quelques conseils :

  • Mangez local, mangez warung !
  • Si vous le pouvez et si votre cœur vous en dit, quittez votre zone de confort !

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (6)

Un sourire :

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (5)

Ce sourire est dédié à Balisolo, c’est Nyoman le chauffeur guide d’Ubud recommandé par Balisolo. Son visage respire la bonté !

Un petit mot pour Balisolo :

Ce témoignage a commencé à être donné face à face lors d’un twunch matinal à Paris en avril 2013 qui se finalise post-voyage à Bali en images et mots sur le web. Merci à Jenni qui tient ce blog voyage de qualité avec passion et nous fait partager en toute simplicité ses aventures à Bali. Continue ainsi ! Selamat Jalan !

Balisolo I went to Bali too  Julia 15 jours Bali en famille temoignage interview Indonesie (8)

 

Merci Julia !

*2003 : post-attentats de Kuta

** Bule : étrangers, généralement caucasiens (lire aussi « Vocabulaire : c’est quoi un « Bule » en Indonésie ?« )

 

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Julia Julia dit :

    Tu crois mes carnets de voyages en Indonésie seront publiés en intégralité avant 2098 sur « website belum » ? Jam Karet quand tu nous tiens… Sabar dong ! Merci encore Jenni !

  2. Jenni Jenni dit :

    2098, c’est peut-être un peu court, laisse-toi du temps, c’est un travail de titan quand même :p

  3. Michelangelo dit :

    Splendide récit, ça me donne envie de préparer un voyage mais, Bali, serait un simple escale. J’aime la vérité et les gens vrais. La bas il en a beaucoup.
    Merci Julia

  4. Julia Julia dit :

    Merci mon cher Michelangelo, tu as en effet 18 000 îles au choix qui t’attendent ! Bon voyage et… belles photos bien sûr !

  5. Lydie T dit :

    Bon je retrouve tout j’ai aussi mes attaches à Keliki , Sanur, Ubud et maintenant Lombok.
    Julia merci, Jenni coucou

  6. Valerie dit :

    Super récit, vous donnez envie. J’espere y être en 2017 et j’espère me confondre au décor et retrouver sérènité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *