Randonnée à Bali : les gorges de Guwang (Hidden Canyon Guwang)

Les trajets sont très longs à Bali tandis que les distances sont minuscules, c’est pour cela qu’on change souvent de base pendant ses vacances, pour s’eviter de gâcher des demi-journées entières en voiture. Alors que nous partons pour le nord, je change soudain d’avis car le trajet me parait trop long, je demande alors à Youdi de nous trouver une activité plus près de Denpasar. Il décide alors de nous amener à moins de 30 minutes d’ici faire une activité insolite loin des sentiers battus : de la randonnée à Bali. Aujourd’hui, Youdi m’a amené dans les gorges de Guwang faire une randonnée qui m’a sortie de ma zone de confort : j’ai escaladé, me suis mouillée le jean et j’ai transpiré à en perdre 3 kilos mais c’était GE-NIAL !!

Tout commence en haut de grands escaliers dominés par un petit temple, nous faisons une donation au village (ce que vous voulez, 20000 IDR par exemple) et remplissons leur registre.

En m’habillant ce matin, je pensais passer une journée tranquille en voiture, je me suis mise en jean avec mes sandales Birkenstock, j’ai pris un sac à main et suis sortie les mains dans les poches. Je n’ai pas été déçue en arrivant quand j’ai vu la première descente… alors, surtout, NE FAITES PAS COMME MOI, habillez-vous en conséquence ! La tenue idéale pour une journée de randonnée :

  • des chaussures fermées et qui ne craignent pas l’eau,
  • un maillot de bain,
  • un tshirt en coton,
  • un short

Le tout dans un sac à dos afin que vous ayez les mains totalement libre car ça glisse, ca grimple, ça mouille 🙂 N’oubliez pas de vous badigeonner d’anti-moustiques !

Nous commençons la marche, il y a plein de gros rochers entourant une petite rivière. Mes sandales n’arrêtent pas de glisser, ça en devient dangereux. La nature est sauvage, pleine d’animaux et petites bêtes pas toujours très cool, je ne suis pas rassurée mais j’ai davantage confiance en l’adhérence de mes pieds au sol, je prends le risque (et j’ai bien fait) de continuer pieds nus. Je suis Youdi qui avance d’un pas décidé et m’attend lorsqu’il y a quelques difficultés pour me tendre la main.

Pendant une trentaine de minutes, nous longeons la petite rivière. C’est très fouillis mais c’est tres beau, l’eau y est fraîche et propre, la nature riche. Lorsque nous ne pouvons marcher/escalader sur les pierres, nous devons traverser les bouts de rivières (l’eau n’a jamais dépassé le haut de mes cuisses – je fais 1,61m et demi, j’insiste sur le demi 😀 ). Puis le décor commence à changer, nous sommes dans un couloir de pierres dans lequel tombent de grandes lianes (c’est le moment de jouer à Tarzan, elles sont solides).

Nous quittons la rivière et entrons dans la jungle. Au bout de quelques minutes, deux petits jets d’eaux nous permettent de nettoyer nos pieds un peu vaseux. Un petit temple triomphe au-dessus de nous. Nous continuons dans des herbes de plus en plus hautes, je ne suis pas rassurée mais me ressaisis en me disant qu’en alimentant une peur, on provoque souvent ce que l’on craint. A la fin de ce passage, j’aperçois le ciel et un mur de terre qui m’impressionne un peu. Comment je vais monter ça moi ? Le sol est trop chaud pour que j’enlève mes chaussures, mon jean est trempé et c’est plein de cailloux ! A l’aise, Youdi monte le premier, me tend sa main et c’est réglé en une minute. Ça m’hallucine ! Pour info, c’est un niveau facile pour le randonneur habitué, me dit Youdi.

Le paysage qui suit et surprenant : un champ de piments ! Un petit chemin nous guide ensuite jusqu’à de grandes rizières assez jolies mais totalement exposées. Une petite cabane abrite deux marcheurs, nous echangeons quelques mots puis continuons notre route.

Gorge de Guwang à 30 minutes de Denpasar avec Youdi, Guide Balisolo 2015 (44)

Finalement, nous avons une grande boucle puisque nous arrivons à notre point de départ. Youdi va nous prendre des bouteilles d’eau fraîche dans le coffre de sa voiture et nous rejoingnons les femmes commerçantes en haut des escaliers du départ pour un Bali kopi et un morceau de Nangka (fruit du jacquier). Les villageois sont tres accueillants, souriants et discutent normalement avec nous (ca change beaucoup d’autres activités touristiques à Bali). Nous resterons là une petite heure à discuter, nous sommes tous détendus et c’est très appréciable !

Aujourd’hui, je me suis surpassé psychologiquement (marcher pieds nus dans la jungle) et découvert un lieu dont je n’avais jamais entendu parlé (cette activité ne se trouve sur aucun guide) où je reviendrai avec plaisir. Un grand merci à toi Youdi pour ma première randonnée à Bali !

Youdi, guide francophone trecking à Bali

Youdi, guide francophone trecking à Bali – Email : youdibali@gmail.com – Tel. : +62-819-36-295-480

IMPORTANT : il n’y a aucun chemin tout tracé, il faut impérativement guidé. Certains appuis sont aussi plus adaptés que d’autres pendant la balade et quelqu’un d’averti pourra efficacement aiguiller vos pas.

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *