Kuta : THE surf-city ! [Explorer Surfer]

Depuis quelques jours, j’ai remarqué qu’un évènement de surf organisé par Quicksilver doit avoir lieu ce week-end (2-3 juillet).

Il s’agit d’une compétition ouverte aux juniors et ayant pour objectif de sensibiliser les jeunes (et moins jeunes) à la protection de l’environnement “the bali’s big ECO-WEEK END”.  Le vainqueur de cette étape (Andre Julian – Java) aura la chance de participer au “KING OF GROMS”  grande finale mondiale du surf junior à Cap breton (Landes, France). Deux gros sponsors encadrent l’évènement (Coca aussi), visiblement le marché indonésien est prometteur…

En tout cas, la plage est très animée, les petits jeunes ont un véritable style et de la bonne musique est diffusée sur la plage. Ce genre de compétition me rappelle celles que l’on retrouve dans le sud-ouest de la France durant la période estivale.

Encore et toujours, les vagues sont belles, l’air est chaud, je profite un maximum (6H de surf par jour). En sortant de l’eau je discute avec un photographe (Calvin), il bosse pour un surf camp, parle assez bien le français, sans réel accent, j’en étais stupéfait. Nous aurons l’occasion de nous revoir régulièrement jusqu’à la fin de mon trip.

Kuta m’étonne un peu plus chaque jour : l’accueil et le sourire des personnes rencontrées (quelque soit leur nationalité) dès que je leur dis que je viens de France me surprend agréablement. Moi qui croyais que l’image de l’hexagone n’était pas des meilleures à l’étranger… Les voyages existent aussi pour aller à l’encontre de nos idées reçues !

Kuta est la véritable surf-city : surf-shops , écoles de surf, loueurs de planches, réparateurs, shapers, organisateurs de surftrip, vous n’aurez aucun mal à trouver votre bonheur.

L’une des meilleures rues est “Jalan Benesari” (à) 10 min à pied de Poppies 2), quelques surfshops (notamment le “Youthnasia”), au moins 2 magasins qui répareront vos planches cassées (pas vraiment de noms, vous ne pourrez pas les louper, leurs ateliers sont visibles de l’extérieur) et autant de “shaper” qui fabriqueront votre planche sur mesure.

Pour les loueurs de planches, il y en a partout, si je peux en conseiller un, n’hésitez pas à aller voir “JAMMIE” en face du “billabong – prosurfcamp”. Vous pouvez négocier avec les loueurs de planches (beachboys), la concurrence ne manque pas, généralement entre 60 000 et 100 000 IDR la demi-journée.

Dans le centre-ville de Kuta toutes les grosses firmes de surf (RipCurl, Billabong…) sont représentées, les tarifs sont un peu plus attractifs qu’en Europe mais ne vous attendez pas à des prix au rabais, négociation quasi-impossible….

Prochain article, découverte des villes alentours : Séminyak, Légian à vélo… si si j’ai réussi à louer un vélo à Kuta 😉

explorer-surfer

explorer-surfer

Voyageur solitaire lui aussi, Guillaume part un long mois à Bali (et peut-être Lombok) avec son (petit) sac à dos et sa grande planche de surf pour goûter les vagues de l’océan indien !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *