L’or de Kusamba ou la fabrication du sel balinais

L’est de Bali, le district de Karangasem, est réputé pour son sel. On en fait à Amed mais aussi à Kusamba et ce dernier en produit d’une blancheur éblouissante. Je vous propose d’évoquer brièvement la façon dont le sel est produit dans ce petit village à même la plage. Comme l’était son père, un vieil homme de 70 ans est installé sur cette plage de sable noir depuis toujours. Il y a élevé ses enfants aujourd’hui installés dans de plus grandes villes (Denpasar, Ubud…) et vit avec sa femme qui l’aide de temps en temps.

Les étapes de fabrication du sel à Kusamba

Devant leur maison, il y a un grand pan de sable bien lisse et ordonné qu’on a recouvert d’eau de mer et qu’on laisse ensuite sécher en plein soleil pendant 1 jour. C’est la première étape de fabrication.

Sous un petit abri de fortune, une espèce de gros demi-tronc d’arbre sert de récipient au sable préalablement exposé au soleil, puis l’on y ajoute à nouveau de l’eau mer. Un système ingénieux est en place : une petite ouverture à l’extrémité du demi-tronc permet à l’eau de s’écouler à travers un filtre (une bâche en plastique tissé) dans un autre bac à l’arrière de l’abri. Cette seconde étape dure un jour.

La matière filtrée est ensuite déplacée à l’arrière de l’abri dans de grands bacs en bois peu profonds et pleinement exposés au soleil, pendant une jour. L’eau s’évaporera pour ne laisser que le sel, c’est là que le monsieur pourra le récupérer et le placer dans des paniers et le laisser complètement sécher tranquillement.

Au final, on obtient un sel d’une blancheur immaculée (tandis que le sel d’Amed est marron car travaillé sur la terre) tout aussi bon que notre sel de Guérande 🙂

Rendement et chiffre d’affaires de la production de sel à Kusamba

La famille produit en moyenne 10kg par jour et revend chaque kilo environ 10 000 IDR soit moins de 1€. Si on compte 300 jours d’ensoleillement par an, nous avons 3000kg de sel et donc 30 millions de roupies de chiffres d’affaires soit un revenu annuel de 2000€ pour toute la famille. Un dur labeur…

 

J’ai fait cette activité avec Eko, juste après notre balade en rafting, car il connait bien le monsieur. Si vous souhaitez le contacter, voici ses coordonnées : info.echosantoso@gmail.com et +62 81 337 315 004 😉

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *