Interview : Elo la rêveuse eveillée – I went to Bali too!

Aujourd’hui, c’est avec enthousiasme que j’accueille le témoignage d’Elo partie à Bali avec son chéri pour 15 jours. Enthousiasme parce qu’Elo a commencé à préparer son voyage dès l’année dernière et que c’est à ce moment-là que nous avons fait connaissance puis sympathiser afin de faire que cette escapade amoureuse soit la plus belle possible et, selon moi, le challenge a été relevé haut la main ! Partis à 2, je crois que les amoureux ont ramené une surprise de l’île des Dieux… Interview.

D’où t’es venue ton envie de Bali ?

Sacrée bonne question… je suis allée en Inde du sud en 2005, j’ai adoré les gens, la culture et le pays mais il me manquait quand même un petit plus, le coté plages paradisiaques ! En 12 jours, c’était difficile. Je ne sais par quel hasard nous avons connu Bali mais une fois trouvé, je suis tombée sur Balisolo et ses témoignages et c’est devenu une évidence, notre décision était prise ! A Bali, on peut voir l’intérieur des terres, les rizières, les plages, faire toutes sortes de sports, rando ou rafting, et puis le budget sur place vaut le coup ! Bref, c’est une île où chacun peut y trouver son compte. Et puis, l’hindouisme me passionne, tout y était !

Comment as-tu choisi tes billets d’avion pour Bali ?

KLM Marseille JakartaVivant à Bordeaux, nous sommes passés par Marseille pour y laisser notre toutou, puis nous avons pris l’avion pour Jakarta où nous avons passé une nuit et le lendemain, direction Bali avec Air Asia ! Ce trajet nous a permis d’avoir des billets d’avion pour 700€ par personne. Nous avons volé avec KLM pour le trajet Marseille-Jakarta (avec escale à Amsterdam et Kuala Lumpur). En revanche, comme pour toutes les compagnies, il y fait super froid ! Prévoyez donc un petit plaid ou des manches longues (nous étions déjà en tongs et débardeur !). Depuis Jakarta pour rejoindre Bali, nous avons choisi Air Asia, relativement sommaire mais vraiment très bien pour le prix !

Quel a été ton itinéraire à Bali ?

Médicaments pour l'association - Elo à Bali - 201405 - Interview Balisolo (5)

Médicaments pour l’association

Direction Ubud pour la Fair Future Fondation

Dès l’atterrissage, nous sommes tout de suite allés à Ubud pour 5 nuits. Nous avons logé au Capung Sakti (65€/nuit dans la villa Brahmâ avec baie vitrée donnant directement dans la piscine) un hôtel crée par la Fair Future Foundation dont la plus part des bénéfices sont reversés à la fondation soignant gratuitement les Balinais les plus démunis grâce à une clinique créée à Ubud. C’est un hôtel magnifique, avec vue sur les rizières, à seulement 2kms du centre. Alex et Eka les propriétaires sont adorables. Même si Alex n’est pas souvent là car il travaille à la clinique et au Warung Bale – appartient aussi à la fondation (et où d’ailleurs il faut absolument aller car les repas y sont délicieux!) – il fera tout pour vous être agréable et rendre votre séjour le meilleur possible !

Le premier jour nous nous sommes reposés, et avons profité de la piscine de l’hôtel. Ensuite nous avons pris un chauffeur, conseillé par l’hôtel, pour 3 jours. Nous avons visité Goa Gajah, Yeh Pulu, les sources de Tirta Empul, une plantation de café où nous avons bu du café luwak et enfin les rizières de Tegallalang. Ce premier périple nous a enchantés !

Sources sacrées de Tampaksiring

Sources sacrées de Tampaksiring

 

Le lendemain nous sommes partis pour le temple Besakih, en passant par Elephant Park, pas fantastique et très cher si vous voulez faire une balade à dos d’éléphant. Nous avons payé l’entrée $15 puis on nous a invités à faire un don pour donner à manger aux éléphants et faire un minitour. Le temple Besakih est tout simplement gigantesque et splendide ! Ce jour-là, il y avait une grande cérémonie avec chants, musiques et prières et c’est peut-être l’un de nos plus beaux souvenirs. Très émouvant. Paradoxalement, c’est aussi l’un des plus mauvais, car avant d’arriver on nous a presque obligé à acheter TOUTE la panoplie de vêtements balinais, puis forcés à donner une offrande (j’ai d’abord donner 100000 IDR mais on a pas voulu nous laisser entrer) il a fallu donner bien plus, et même nos quelques euros. Arrivés en haut, devant le temple, on nous a encore une fois demandé de payer 200000 IDR et par personne ! On a vraiment eu la sensation d’un racket. Gentillet, avec le sourire, mais si nous ne le faisions pas, impossible de rentrer. Enfin, heureusement que la suite fut meilleure !

Eléphant, Elo et chéri à Bali

Eléphant, Elo et chéri à Bali

Troisième jour, direction Amed ! Un petit havre de paix où nous avons regretté de ne pas être restés plus longtemps. Les paysages sur la route sont époustouflants, la plage et les bateaux sont reposants et les balinais toujours aussi agréables. Sur la plage, nous avons partages un moment de bonheur avec des enfants en faisant des ricochets. C’était merveilleux, innocent, spontané…

Les pêcheurs d'Amed

Les pêcheurs d’Amed

Le dernier jour sur Ubud, nous avions prévu d’aller à Mengwi et Tanah lot sauf que notre chauffeur jouait d’un instrument dans la cérémonie de mariage de la fille du roi ! Nous avons donc seulement fait un petit tour le matin, visité une fabrique de batik, une autre de sculpture sur bois, et vu un spectacle de danses à Gianyar. Tout ça était très touristique et cela ne nous a pas tellement plus… enfin, le spectacle était sympa mais il faut s’attendre à n’être entouré que de touristes ! L’après-midi était consacrée à la Monkey Forest. Un endroit étonnant, qui nous a fait rire, peur et impressionné (cette végétation… !), un chouette moment !

Pour cette dernière nuit à Ubud, nous sommes revenus au Capung Sakti mais avons choisi le « Lumbung », petit paradis vue sur les rizières depuis le lit (80€ en basse saison). L’hôtel est à moins de 3 km de l’Ubud Palace sur la Jalan Suweta Bentuyung, un scooter est vivement conseillé car ça monte beaucoup et en taxi, la course coûte 50000 IDR, donc ça va vite!

Après 5 jours, nous regrettons vraiment de partir d’Ubud, on s’y est énormément plus, nous nous y sentions vraiment comme chez nous. L’effervescence de la ville à deux pas des rizières superbes et de la nature, nous avons adoré. Mais il bien difficile choisir, car nous avons TOUT aimé à Bali.

Nous avons bien entendu goûté aux plats typiques, le bebek betutu (canard) et le babi guling (cochon). Un délice ! Voici deux adresses sur Ubud :

  • Restaurant « Bebek Benglil » sur la Jalan Hanoman. Très épicé, mais vraiment délicieux, dans un cadre splendide, on peut même y manger sur des petites tables, assis à même le sol. Je vous conseille de réserver à l’avance en haute saison, et d’y aller plutôt le midi ou bien assez tôt pour profiter de la vue (rizières à l’intérieur du resto). L’ambiance est internationale (pas très locale) et c’est un peu cher (pour Bali… car tout est relatif), mais à mon avis ça vaut le coup !
  • Restaurant Ibu Oka en plein centre d’Ubud, vraiment pas cher. Le babi guling, c’est particulier mais il faut gouter au moins une fois !

Pour tout vous dire, nous avons quand même préféré tous les mie goreng des petits bouibouis mais nous sommes contents d’avoir pu goûter ces plats qui sont vraiment très bons.

Chilling à Gili Trawangan

Ensuite départ sur Gili T pour 3 jours dans les villas Ottalia, un peu excentrées mais au calme, à une vingtaine de minutes à pied de la plage. Ce sont des villas avec piscine privée, clim, mini bar, etc. Bref, on s’est fait plaisir en réservant directement sur Booking.com avant le départ (nous avions laissé un acompte via PayPal et payé le reste par CB ; en tout, cela nous a coûté 320€) ! L’hôtel nous a offert le cimodo de l’aller, nous proposait des vélos gratuitement et le personnel était vraiment très sympa. Les villas proposent aussi un resto : le Gili Café. On a eu une réduc’ de 10% et on super bien mangé ! Notre programme : farniente et magnifiques couchers de soleil de l’autre côté de l’île.

Villa Ottalia à Gili Trawangan

Villa Ottalia à Gili Trawangan

La vie sur les Gili est juste parfaite… pas de véhicules à moteur, des plongées sublimes, une population extra, de l’ambiance le soir mais pas trop non plus en hors saison…… un vrai coup de cœur. Et encore, nous n’avons pas fait Meno et Air !

Sunset à Gili Trawangan

Sunset à Gili Trawangan

Fin de séjour à Balangan & Jimbaran

Milo'home

Milo’home

Nous passons la fin de notre voyage au Milo’s home qui proposent des petits lumbung très jolis (50€/nuit hors saison avec ventilo) à 5 minutes à pied de Balangan Beach. Le Milo a une belle piscine à débordement vue sur la mer et dispose d’une mini-plage « privée » juste en bas de l’hôtel. Ils font aussi restauration, pour dépanner, avec quelques plats typiques. C’est une Française qui le tient, Audrey, elle est très sympa et nous a bien dépannés (Imprimer nos cartes d’embarquement, etc.). L’hôtel se trouve sur la Jalan Pantai Balangan.

Pendant ces deux jours nous avons été à la plage sur Balangan Beach et sur la baie de Jimbaran pour manger des plateaux de fruits de mer délicieux et bien sûr, nous avons été a Uluwatu voir son temple et le coucher de soleil. Nous avons été très déçus du temple, mais le coucher de soleil y est joli, et les singes nous ont bien fait rire.

Balangan, c’est une grande plage de sable fin avec quelques restos, et un service de taxi. Il y a pas mal de vagues et surfeurs au loin. Quant à la baie de Jimbaran, on y mange vraiment les pieds dans le sable, sur un fond de musique ultra-agréable. Il y a énormément de resto tout le long de la plage et tous proposent approximativement la même chose, sachez donc qu’on peut négocier les prix jusqu’à -30%. Pour vous faire une idée, un gros plateau de fruits de mer (gambas, homard, coquillages, poissons, riz et épinards) pour 3 personnes avec boissons nous a coûté 300 000 IDR.

Fruits de mer à Jimbaran

Fruits de mer à Jimbaran

Comment est la population balinaise?

Les balinais sont très calmes, souriant, aimables… un vrai bonheur ! Quand on essaie de nous vendre des petites choses, un simple non merci, avec le sourire suffit. Ils sont doux, ouverts aux autres cultures, on nous a posé plein de questions sur notre mode de vie. Ils sont très curieux aussi. On a eu de très bons moments avec la population sur place, que ce soit sur Bali ou les Gili. Nous avions même appris quelques mots, et ils en étaient ravis !

Que gardez-vous de votre voyage à Bali ?

Le plus beau des souvenirs que nous rapportons de Bali, c’est un petit bébé qui a été fabriqué sur place ! Que les Dieux Balinais le protègent <3

Nous retournerons à Bali, oui, nous en avons très envie. Et cette fois, ce sera à 3 🙂

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

3 Réponses

  1. Danièle Danièle dit :

    Jolie interview, vivante et émouvante, aussi. Ca donne vraiment très très envie de retourner à Bali ! Merci Jenni… c’est grâce à Balisolo, ses conseils, ses bons plans, ses photos, etc que nous y avons passé un merveilleux séjour, il y a 6 mois. Et, nous pensons déjà à notre prochain séjour, dans un an …

  2. cathwb dit :

    Nous étions nous aussi à Bali en mars-avril dernier, ce reportage nous donne aussi l’envie de retourner à Bali. Une jolie histoire qui vient de nous être contée. Amitiés. Cath

  3. VIEULOUP Nadine dit :

    Bonjour , je voudrais dire que j’ai passé 13 jours a Bali en compagnie de notre guide KETUT AMBARATICA , le meilleur guide francophone sur Bali .. On a passé , avec une amie , NATHALIE , un tres tres bon séjour et cela a été réussi a 99 % grâce a KETUT ..
    Je le recommande vraiment et si vous voulez voir tout Bali .. C’est a lui qu’il vous faut s’adresser .. Il est sur le site « balisolo ».
    Bon séjour aux prochains vacanciers sur cette belle île qu’est BALI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *