12 jours à Bali : itinéraire et découvertes en amoureux

Les vacances sont parfois courtes et surtout à Bali. Une douzaine de jours ce n’est rien quand, à peine arrivé à Bali, on réalise la richesse de l’ile, quand on découvrer toute sa beauté à chaque coin de rue et sur chaque visage que l’on croise (et Dieu sait si l’on en croise !). Pourtant, croyez-moi, 12 jours à Bali suffisent pour tomber amoureux de ce lieu hautement vibratoire !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’itinéraire de Vanessa partie 12 jours à Bali avec son amoureux (mais pas en voyage de noces, précise-t-elle :-)) début septembre 2013. Il s’agissait de son premier voyage en Indonésie et ce sont les témoignages de ses amis et leurs rencontres avec la population balinaise qui l’ont décidée à plier bagages et embarquer avec Cathey Pacific pour l’île des Dieux. Vous êtes prêt ? On la suit !

Jour 1 : passage express à Sanur (sud de Bali)

Arrivée à Bali dans l’après-midi, direction Sanur pour la première nuit. Passage éclair et surtout course après l’un de nos sacs qui avait été pris à l’aéroport par un autre français ayant le même ! J’avais choisi Sanur car ce n’était pas très loin de l’aéroport. Nous avions réservé quelques nuits mais pas toutes, histoire d’avoir le choix de changer d’avis sur notre itinéraire en cours de route.

3 jours à Ubud : un ville toute en contrastes (centre de Bali)

Déambulation dans la ville, quelle richesse ! A chaque détour de rue, de nouvelles choses à regarder. Au départ, nous avions un peu de mal à nous habituer aux sollicitations constantes des commerçants, taxis, chauffeurs, etc. et puis on s’est rendu compte qu’avec un « No, thank you » et un sourire, on s’en sortait bien et que cela faisait partie du voyage ! Ces sollicitations sont aussi l’opportunité d’échanges et de rires avec certaines personnes.

Pour notre deuxième journée à Ubud, nous nous sommes promenés dans les rizières autour de la ville : un véritable contraste avec l’effervescence de la ville. Tout est calme, apaisant. Un véritable dépaysement, des paysages qui jusqu’alors nous étaient inconnus. Cocasse : la Monkey Forest et les singes qui ouvrent les sacs et piquent les affaires !

Le lendemain, nous avons cherché un taxi et visité les temples de Mengwi et Tanah Lot. C’est ce jour-ci que l’atmosphère de Bali m’a attrapée…

Le village de Mengwi à Bali

Le village de Mengwi à Bali

Le Temple de Tanah Lot

Le Temple de Tanah Lot

Le Temple de Tanah Lot

Le Temple de Tanah Lot

Au retour, notre chauffeur du jour, nous a fait découvrir la musique indonésienne et il n’en a pas fallu davantage pour que toute la pression de notre vie urbaine s’envole. Ce trajet a été le déclic de mon voyage à Bali, le début du lâcher-prise.

Le soir, nous sommes allés voir une danse traditionnelle à l’Ubud Palace : entre les jeux de mains, les subtilités au niveau du regard et l’image d’ensemble, on ne sait pas très bien quoi regarder tellement tout est important à observer !

Ubud Palace Danse Traditionnelle Bali - Balisolo

Danse traditionnelle à l’Ubud Palace

Jour 5 : snorkeling à Amed (est de Bali)

Départ pour Amed en shuttle bus depuis Ubud. Nous n’y sommes restés qu’une après-midi mais nous avons vu nos premiers poissons multicolores !

A nous les îles Gilis pendant 3 jours ! (Lombok)

Départ pour Gili Air en fast boat mouvementé depuis Amed !  Arrivés là-bas, un nouveau tableau s’offre à nos yeux, l’île paradisiaque comme on se l’imagine… Là-bas, nous avons fait du snorkeling et vu de nouvelles espèces de poissons multicolores, nos premières tortues et premiers serpents de mer aussi.

Le lendemain, nous avons fait le tour de l’île à pied avec l’impression d’être seul au monde ! Et puis, snorkeling encore, idem le lendemain avec un autre balade, dans le village cette fois.

Jour 9 : retour à Bali, cap sur le nord !

Direction Tulamben à la recherche de l’épave et malheureusement, on la cherche encore ! Pour ce spot de plongée et snorkeling, il est important d’avoir des palmes (nous n’en n’avions pas, du coup, on s’est vite fatigué !).

Jour 10 et 11 : randonnées à Sidemen (centre-est de Bali)

Mon coup de coeur. La sérénité, les rizières en terrasses et autres cultures. Lors des randonnées, les « Hello » fusent de partout et les sourires des gens sont encore plus présents (le personnel de notre petit hôtel ont été très chaleureux avec nous). Je me souviens des odeurs de clous de girofles séchant au soleil…

Sidemen, Karangasem, Bali

Sidemen, Karangasem, Bali

Je précise que Sidemen, c’est aussi les grosses araignées, les papillons de la taille de petits oiseaux, les libellules, etc.

Jour 12 : Uluwatu  dans la presqu’île de Bukit (sud de Bali)

Au programme :

  • Visite du temple et toujours les singes mais contrairement à Ubud, ceux-ci sont casseurs de lunettes :)
  • Promenade jusqu’au spot de surf

Après Sidemen, ça a été un peu rude tout ce monde et l’atmosphère est totalement différente – et surtout australienne. J’ai moins eu l’impression d’être à Bali, ne serait-ce que pour le côté « occidentalisé » des bâtiments qui poussent comme des champignons un peu partout au sud.

Jour 13 : Jimbaran et Legian (sud de Bali)

Nous avons dormi à Jimbaran mais avons fait un arrêt à Legian. Il fallait bien s’arrêter à Legian pour faire le plein de souvenirs et je suis contente de ne pas y être pas restée très longtemps. Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié, c’était à faire. Ce qu’il y a de bien à Bali, c’est qu’à chaque endroit de l’île, il y a une atmosphère différente. Legian reflétait plus le côté « occidentalisé » selon moi. Ce n’est pas l’atmosphère de Bali qui m’a le plus touché.

Le bilan de ces 12 jours à Bali en amoureux

Pour moi Bali, ce sont des sourires, des couleurs, des odeurs, des saveurs et des atmosphères bien différentes à chaque endroit de l’île.

J’avais lu parfois des commentaires de personnes déçues de leur voyage en raison des nombreuses sollicitations mais il faut se dire que le tourisme représente une grande partie de l’économie du pays et que donc cela fait partie du voyage. Pour ce qui est des déchets un peu partout, il faut se remettre dans le contexte : la petite île est loin d’avoir nos moyens et nos infrastructures pour gérer tout ça. Au final, je suis plus choquée de nos décharges sauvages que j’ai pu voir sur le littoral et sur les terres de Sardaigne…

J’aimerais ajouter que les coups de palme dans les vestiges de coraux, le fait s’accrocher à ces derniers pour ne pas dériver en raison du courant ou encore le fait de caresser les tortues ou nourrir les poissons, sont autant d’actes qui contribuent à nuire à l’environnement et donc à nos « lieux de vacances ». On aime ces paysages, la possibilité de voir des choses exceptionnelles alors faisons tout notre possible pour préserver ces endroits.

La bonne adresse de Vanessa : le Darmada Bali à Sidemen

Sur l’ensemble, tous nos hotels étaient bien mais il y en a un je conseille vraiment pour la qualité de l’accueil et la volonté de nous faire partager la culture balinaise : le Darmada Bali. Cet hôtel est un havre de paix, berçé par le bruit continu de l’eau ! De mémoire, nous avons payé 500 000 IDR la nuit. Site web du Darmada Bali à Sidemen.

Darmada Bali, hôtel à Sidemen recommandé par Vanessa

Darmada Bali, hôtel à Sidemen recommandé par Vanessa

 

 Merci pour ton témoignage Vanessa et à bientôt sur Balisolo :-)

Ces articles pourraient vous intéresser :

9 réponses

  1. laura dit :

    c’est vraiment super joli, je suis pressée d’y aller !!! merci pour tes articles et photos http://lauraroundtheworld.com/

  2. casalo dit :

    Bonjour, merci pour ce beau moment d’évasion…
    Nous sommes des amoureux en recherche de lieu de retraite dans quelques années et envisageons sérieusement l’Asie, alors nous allons nous inspirer de ce circuit pour un itinéraire découverte…

  3. B dit :

    Bonjour,

    Votre témoignage fait rêver ! J’aimerais également visiter l’Asie en amoureux pendant 10jours fin septembre et Bali m’attire énormément !
    Me conseillez vous de partir avec une agence de type bali autrement, bali profond etc ou bien c’est réalisable de voir un maximum de choses selon un budget raisonnable en solo ?

    En vous remerciant.

    • Elsa dit :

      Hello!!

      Oui Bali fait rêver et je peux te dire que c’est tout simplement un rêve éveillé. Comme toi nous avons voulu partir à l’aventure avec mon chéri. On a toujours l’habitude de partir avec un ou deux guides en poche puis on avisera sur place (Thailande, cambodge, laos, malaisie, birmanie…) Nous n’avions pas encore fait l’indonésie donc on a remédié à ça le mois dernier! On revient tout juste de notre voyage et on a tellement aimé que je continue à faire des recherches pour y retourner. J’espère que mon témoignage t’aidera car je me suis retrouvée dans la même situation que vous à hésiter entre agence de voyage ou partir seuls comme d’habitude! Et bien pour Bali je dirais NON, ne pas partir seuls à moins que vous ayez envie de manquer la moitié de votre voyage. Cela faisait 1 semaine que nous étions sur place lorsque nous avons rencontré David et Laura qui travaillaient sur des repérages pour leur agence de voyage: Amanaska-bali. Très vite nous avons commencé à parler des richesses de cette magnifique île et nous nous sommes aperçus que nous manquions tous les mythes et légendes qui accompagnent chaque temple ou même chaque petit grain de riz. Nous avons donc décidé de booker avec eux le restant de notre séjour et là c’était vraiment parfait! La prise en charge, les trucs et astuces que le routard ne mentionne absolument pas!! On a évité tous les pièges touristiques et on s’est laissé conduire dans des endroits magnifiques où il n’y avait pas un chat! Vraiment l’impression d’être au bout du monde dans un pays féerique. Sincèrement, je recommande à toute personne ayant envie de découvrir la vraie culture balinaise cette agence de voyage qui nous époustouflée (et crois moi on n’est pas des amateurs des voyages organisés!). Voici leur site internet: http://amanaska-bali.com/ et aussi tu peux regarder leurs commentaires sur tripadvisor si tu as besoin de plus d’avis sur leurs services. En tout cas nous on repartira avec eux les yeux fermés mais cette fois ci on alliera notre voyage avec la Sulawesi qui semble magnifique.

      • Jenni Jenni dit :

        Tu as raison, il faut être accompagné pour découvrir les traditions de Bali, c’est pourquoi je recommande de prendre un guide quelques jours pendant le voyage. Dé là à faire appel à un tour operator pour la durée totale du voyage, il y a de la marge tout de même. Merci pour la recommandatio de Amanaska, j’y jetterai un oeil. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>