Interview : Manon, l’amour à Bali

J’ai rencontré Manon sur Facebook parce que nous avons pas mal de connaissances en commun. Elle est belle, elle est jeune et n’a aujourd’hui qu’un amour : l’Indonésie ! A la root, elle a voyagé pendant quelques mois seule puis en groupe et en duo à travers l’Australie, la Thaïlande  la Malaisie. Ce qu’elle aime lors de ses voyages : être toujours entourée de locaux, être au plus proche de chaque culture. Quand on lui demande “Pourquoi Bali ?” alors qu’elle a traversé de somptueux pays, elle répond “Mon coeur est resté à Bali… impossible d’expliquer mon attrait pour cette île, bien qu’il existe des centaines de raisons. Arrivée par hasard à Amed, mon coup de coeur, je ne me languis que d’une chose, rentrée à la maison BALI et retrouver le sourire de ce qui font dors et déjà partis des miens.” Allez Manon, c’est parti pour ton interview “I went to Bali too” et un immense merci pour ce généreux partage ! Et pour vous, lecteurs, en musique de fond, je vous invite à faire tourner “Natural Mystic” de notre maître à tous pendant votre lecture !

Balisolo : Comment as-tu découvert Bali ?

Manon : Etant en Australie pour un an grâce au WHV (NDLR : Working Holiday Visa qui permet de rester 1 an en Australie, de pouvoir être employée en Australie et en même temps voyager.), je suis arrivée à Bali par le plus grand des hasards. J’ai rencontré énormément d’australiens qui connaissaient la destination et comme la vie est chère en Oz, j’ai donc décidé de partir quelques mois en Asie, à ce moment là je voyageais avec une française, on est donc partie ensemble.

J’étais à Perth (sud ouest de l’ile) quand j’ai pris la décision de remonter toute la côte pour rejoindre Darwin, l’une des villes australiennes parmi les plus proches de l’île des Dieux. Un copain rencontré à Perth m’a gentiment offert son Lonely Planet Bali, ne connaissant que l’aspect “voyages de noces” pour en avoir vendu en agences de voyages, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre… le côté grand resort avec spas intégrés ne m’attirant pas, il fallait à tout prix que je sorte des sentier battus? Je ne savais donc pas ce que j’allais rencontrer réellement. Découverte totale, fascination… !

Balisolo : Quel a été ton premier itinéraire ?

On a rencontré un jeune homme dans l’avion qui nous a vanté les beautés d’Amed et notamment pour la plongée. Nous l’avons rejoint 3 jours après notre arrivée. Deux nuits à Sanur et une nuit à Padangbai pour la suite et fin : AMED. Les 3 autres semaines, je n’ai plus bougé, je suis tombée sous le charme de cet endroit paradisiaque ou la bonne humeur règne ! Dès le premier après-midi j’ai rencontré celui qui allait devenir mon copain par la suite… quelle surprise ! Nous avons loué un scooter et j’ai découvert les alentours avec lui, Ujung, Tirta Gangga, les épaves de la Japanese et du Liberty (NDLR : à Tulamben) en snorkelling, les rizières de Bangle. J’ai aussi rencontré sa famille, ses amis proches, le tout sur fond reggae ! A part 5 jours sur Gili T (traversée avec le speed boat Amed Sea), je me suis embaumée de l’atmosphère d’Amed en visitant chaque recoin. Pour ce premier voyage, je n’ai pas bougé de ce coin. Je suis revenue au total 11 mois et évidemment j’ai pu bouger au nord : Singaraja, Pemuteran, Lovina, Banjar, Batur et Ubud… mais je reste toujours attirée par Amed, je m’y sens bien. Dès les premiers jours sur place, je me suis sentie “comme à la maison”, étrange sensation. A l’autre bout du monde, dans un décor totalement différent et des personnes si gentilles, j’ai eu un certain sentiment d’appartenance.

Balisolo : Comment sont les balinais ?

Que dire des balinais ? Je crois qu’il faut y aller pour le croire et le voir.

D’une gentillesse extrême, leur sourire est mythique. Jamais je n’oublierais les nombreuses cérémonies (mariages, limages de dents, naissances, acquisition d’un nouveau scooter, anniversaires) auxquelles j’ai pu assister ou encore les nombreux repas familiaux partagés tous ensemble dans la même assiette. Leur solidarité et pure gentillesse m’ont beaucoup touché.

Je ne pense pas avoir l’esprit falsifié du fait que mon chéri soit balinais 🙂 mais sa famille m’a si accueilli bien que j’en ai été abasourdie. Superbement. Je ne me doutais pas qu’ils seraient si heureux et bienfaisants à mon égard. Leurs attentions pour moi dépassent toutes mes attentes. Je suis l’une des leurs dorénavant et à chaque départ cela me fend le coeur de voir le père – si sérieux normalement – me tomber dans les bras en larmes, et c’est le cas pour tous les autres membres de la famille. Je vis dans un terrain ou le père, la mère, les frères, leurs épouses et enfants vivent ensemble et je suis toujours entourée d’agréables sourires et joies de vivre ! J’espère pouvoir rester (qui sait ?) cette année et ne plus avoir à vivre des “au revoir” si bouleversants.

Balisolo : une émotion, une vision, une conversation… à partager ?

Il y en a tellement en 11 mois, mais évidemment mon meilleur souvenir est la rencontre avec mon copain et puis tout le reste qui en a découlé. Je suis attachée à Amed, pas qu’à sa famille et a lui – évidemment ils font partis à 100% de ma vie –  mais cet endroit en lui même m’a bouleversé et, même sans eux, j’aurais été prête à tout quitter en France pour vivre dans cet endroit enchanteur.

Chaque moment partagé est un souvenir magnifique, les goûters avec les enfants qui m’apprennent le balinais et moi le français, les promenades avec mon copain et notre chiot, sa famille avec qui je prépare les cérémonies au quotidien (offrandes, gâteaux…), mes amis qui comptent énormément pour moi (balinais et western, il y en a peu mais tellement importants !) toujours là pour me faire rire. Les soirées reggae mythiques (toujours les mêmes chansons 5 à 6 fois par semaine mais j’ai toujours autant de plaisir à aller voir mes amis chanter et occuper la scène du Pacha bar, du Wawa-Wewe I Beach), les sorties en mer avec notre jukung (bateau traditionnel balinais)… que des moments de vie simples mais tellement superbes.

Le tout dans un décor grandiose, Gunung Agung veille sur nous…

 

Balisolo : et ton prochain voyage, c’est pour quand ?

Evidemment, au plus vite. D’ici 5 mois j’espère être de nouveau à Bali pour réaliser nos projets que nous avons en commun avec mon Sayang (NDLR : Sayang est un mot doux qu’on partage en amoureux, ça veut “Chéri”) :). Ce sera 6 mois sur place certainement encore et pourquoi pas plus…

Bonus : tu peux dire ce que tu veux !

L’ île de Bali est envoûtante et chaque personne connaissant BALI ne rêve que d’une chose : y retourner ! Il doit y avoir quelque chose dans l’air, quelque chose de mystique.

J’embrasse tous ceux que j’ai rencontré et que j’ai laissé derrière moi pendant quelques mois à Amed, tous ceux de passage avec qui j’ai partagé de très bons moments et à ceux et celles qui comme moi me comprennent et ne rêvent que d’une chose: BALI.


Vous en voulez encore ? Rendez vous sur la page Facebook pour voir les photos de Manon !

Pour d’autres interviews, c’est ici 🙂

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

5 Réponses

  1. thierry dit :

    la rencontre avec Manon le mois dernier confirme tous cela !! belle vie a toi Miss MANON et à bientôt …
    et superbe rencontre aussi (rapide) avec Jenni «  »la miss BALISOLO » »

    • Manon Manon dit :

      Makasih Thierry et Cécile, je navais jamais vu ce commentaire! Très plaisir de vous avoir vus à Amed, cela fait presqu’1 an et demi… je n’y crois pas !
      Cium besar dan sampai jumpa lagi 🙂

  2. bruniquet dit :

    oui merci pour ces merveilleuses images qui me parcourent encore l’esprit……j’aimerai poser tout de meme une question importante en privé a JENNI ?qui jepense continuera nous faire rever……

  3. QUEVILLON Muriel dit :

    Bonsoir Manon, je reviens d’un magnifique séjour à AMED avec ma fille et j’aurais besoin de correspondre avec toi. Voici mon adresse mail perso : muriel.quevillon24@orange.fr. Peux-tu m’écrire STP afin que j’aie ton adresse mail ? MERCI.

  4. Manon dit :

    Bonjour,
    Partant pour plusieurs semaines à Bali je recherche des bonnes adresses…
    Avez vous des coiffeurs ou des instituts faisant des extension de cils à recommander ?
    En vous remerciant,
    Manon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *