Gastronomie indonésienne : découvrez le Djakarta-Bali à Paris

… et voilà, c’est là effectivement :  le Djakarta-Bali à Paris !

Le Djakarta-Bali est l’un des deux restaurants indonésiens trouvables sur le net avec l’Indonesia à Vaugirard. Située au numéro 9 de la rue Vauvilliers dans le 1er arrondissement (métro Châtelet-Les Halles), cette adresse est à inscrire dans votre carnet de délices pour une soirée qui émouvra tous les nostalgiques de notre Indonésie chérie.

Ambassade gastronomique indonésienne à Paris, le restaurant a ouvert ses portes il y a 17 ans, en 1985, alors que la famille tenancière venait de s’exiler en France, après un bref passage à La Havane, après que Soeharto ait saisi le pouvoir (le père de famille, diplomate, ayant été exilé avec femme et enfants). Ce lieu est empreint d’intimité, de souvenirs et de douceur.

De la lumière tamisée aux photos familiales en passant par tous ces objets (sans charger l’endroit) qu’on a tous voulu acheter là-bas sans pouvoir les ramener faute de place, chaque détail nous fait sourire comme ce bébé cachée dans les escaliers :

J’ai réservé par téléphone (au 01.45.08.83.11) pour cette soirée un peu spéciale, mais en arrivant, le restaurant était presque vide, peut-être était-il un peu tôt (20 heures) car plusieurs couples de français et d’étrangers sont arrivés par la suite.

Anissa, notre très souriante serveuse javanaise, nous a installées sur la petite estrade du restaurant près de la tablée où un Bouddha veillait sur une petite flamme au parfum gourmand et aux côtés de plusieurs livres de déco, de cuisine, d’histoire d’Indonésie. La musique (que vous pouvez écouter ici) a chanté toute la soirée et vraiment, cette ambiance, c’est l’image d’un cœur heureux qui se dandine et se délecte de plaisirs.

Au menu, plusieurs diners dégustation de 55 à 25€ aux dénominations standards : Djakarta, Java, Bandung et Bali (le plus cher). Déjà, je suis impressionnée par la quantité qui nous est offerte : plus de 10 plats différents pour un seul menu ! Le temps de choisir, Anissa nous apporte un délicieux cocktail de fruits.

 

Finalement, ce sera le menu Djakarta pour moi et mon accompagnatrice aura pris le menu Bandung dont voici les 3 principales variantes (tous les plats sont halal et sans monoglutamate de sodium) :

Menu Rijsttafel BANDUNG 35€

  • SOTO AYAM : Soupe de poulet aux herbes indonésiennes,
  • SATE AYAM : Brochettes de poulet arrosées de sauce soja et cacahuette,
  • RENDANG DAGING : Boeuf mijoté dans sa sauce coco aux herbes indonésiennes

.

Menu Rijsttafel DJAKARTA 25€ (Sauf vendredis soirs)

  • GADO-GADO : Salade spéciale indonésienne à la sauce cacahuette
  • OPOR AYAM : Poulet coco dans sa sauce

Pour les points communs des plats, on trouvera :

  • ACAR MENTAH : Salade à la sauce aigre-douce,
  • MIE HUN : Vermicelles sautées au soja,
  • KRUPUK : Chips indonésiennes aux crevettes,
  • SERUNDENG : Noix de coco rapée grillée,
  • NASI PUTIH : Riz blanc parfumé – Ce riz est une PURE MERVEILLE !

Bon, je vous avoue que je ne me souviens pas vraiment des noms de chaque chose que j’ai mangé mais c’était délicieux ! Ce qui m’a le plus touché, c’est l’éveil des sens : l’odeur des epices, le son des gamelans, les decorations fines et de goût, la douceur des sièges… ce moment passé dans ce restaurant est comme une bouffée d’oxygène dans la nostalgie quotidienne que j’éprouve quant à mon Balisolo. J’ai passé la soirée à rire et pleurer, à raconter chaque épisode de mes voyages en Indonésie, à rêver de mes futures escales dans l’archipel et à regarder amoureusement cet ensemble parfait.

La soirée nous aura coûté 89€ (note apportée dans une jolie boîte en batik) avec les boissons (un délicieux thé et une grenadine comme à mon habitude). Certes, c’est un peu cher pour deux personnes mais, occasionnellement, j’y retournerai car l’immersion est totale…

Ah oui, j’oubliais : le vendredi soir, le resto propose un spectacle de danse mais dans ce cas, réservez sans faute !

Voici Anissa :

Pour en savoir plus sur le restaurant, je vous invite à consulter leur webiste, à rejoindre sur Facebook (malheureusement, la page n’est pas très animée) ou bien à vous y rendre directement !

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *