Poésie traditionnelle malaise : Sonorités pour adoucir le souci

Lecture conseillée : “Sonorités pour adoucir le souci” – Auteur anonyme

Poésie traditionnelle malaise ; 1996 ; 242 pages ; Traduit par Georges Voisset

La poésie traditionnelle de langue malaise, toujours vivante et attestée depuis le XIVe siècle au moins, reflète un univers immense aux deux cents millions d’âmes, partagé par des nations aux capacités de renouvellement prodigieuses (Indonésie, Malaisie, Singapour, Brunai, Thaïlande).

Elle a pourtant souffert, en France du moins, d’une étonnante indifférence. Peut-être est-elle par trop exigeante ? Ni pure oralité, comme l’aiment les ethnologues, ni œuvre d’écriture, comme l’aiment les orientalistes ; ni épique ou mythique, comme l’aiment les professeurs, ni lyrique ou personnelle, comme l’aiment les lecteurs de poésie. Minutieusement observatrice de la nature, malicieusement commentatrice des hommes, follement romanesque et bavarde, magistralement coutumière et conformiste, audacieusement mystique et magique, elle n’aurait plus sa place dans nos carcans. Sauf à faire effort de mémoire ou d’anticipation.

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *