Arrested Development au Hard Rock Cafe Bali

A 11h, excitée comme une puce, j’étais au Hard Rock Café (HRC) pour acheter ma place pour le dernier concert de la tournée asiatique du groupe mythique, Arrested Development. Seulement 70 places avaient été vendues (20 une semaine plus tôt) pour une salle pouvant accueillir plus de 800 personnes… tant mieux, un concert privé !


image
image

La journée passe lentement, j’ecris, j’écris, j’ecris sur Ubud et regarde l’heure toutes les 13 minutes…
20h30 , enfin ! Je décolle du Suka et prends le premier jeune à 20000 Rp (1,80€ pour David) pour me conduire en scoot’ à la Jalan Pantai dans le quartier de Pande Mas. Le mec du HRC m’avait dit plus tot qu’un autre groupe (dont il a refusé de me dévoiler l’identité #teasing) allait jouer juste avant et qu’il fallait être là entre 20 et 21H mais une fois arrivée, on m’invite à prendre un verre en haut en attendant Arrested Development (AR) car le groupe qui devait faire la première partie a annulé… (fail ?). Pas grave, je suis contente d’être là quand même !
Le haut du HRC ne me convenant pas, je négocie avec Randra du staff pour qu’il m’ouvre la salle du bas, là où le concert aurait lieu un peu plus tard. Qui tente rien n’a rien, c’est gagné !
image

Le staff est au petit soin avec ses clients, et moi aussi. On discute, on se prend en photo, on me fait des “balinese joke” que je ne comprends pas, on rigole pour rien… ambiance festive autour d’un verre.
image

Les gens commencent à arriver vers 22h30 et je rencontre Kamau, prof de danse hip-hop installé à Seminyak depuis 6 ans et son amie Claudia (ou Leaticia ?), canadienne-indonésienne installé ici également et parlant couramment français (elle a fait ses études à Paris). Je rencontre pas mal de français installés sur place, les uns ont des boutiques, d’autres font de l’import export de mobilier, certains sont agents immobiliers ou encore organisent des soirées Africa à Bali (Djamila).
image

A 23h30, la DJette commence sa playlist, les lumières baissent et les gens s’approchent de la scène. J’ai de la chance car Kamau est un fan inconditionnel d’Arrested Development, je le suis donc comme son ombre pour être aux premières loges. Ca commence.. je me passe de commentaires, les photos et videos (une seule téléchargée pour le moment mais d’autres sont à venir, promis !) sont là pour vous compter l’évènement magique !

image

Speech & Tasha Larae, auteurs et chanteurs

image

Speech, chanteur

image

Tasha Larae, auteur et chanteuse

image

Tasha Larae & One Love

image

One Love, l’impro hip-hop du groupe

image

Speech et Montsho Eshe, danseuse hors-pair et choriste

image

JJ Boogie, guitariste, auteur et ingé’ son (son Twitter : @therealjjboogie)

image

Tasha Larae et Montsho

image

Speech, auteur et chanteur

image

image

Za’, vrai de vrai bassiste ! Divin !

image

Montsho Eshe

image

Et la photo avec Montsho Eshe #groupiequejesuis

image

Les liens utiles :

Y’a plus qu’à !

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *