Interview : JPhi, 20 jours à Bali en lune de miel

Rédacteur en chef d’un grand site d’infos high-tech (et + encore) à Paris, JPhi est parti presque 3 semaines à Bali en 2005 pour une lune de miel loin de tout cliché…

Balisolo : Pourquoi Bali parmi toutes les autres destinations du monde ?

JPhi : Concrètement, c’était un voyage de noces mais sans l’esprit “noces et tout le tralala” (on avait bien pris soin de ne pas s’annoncer “honeymooners”). Cela faisait longtemps que la destination m’intriguait. Pour une raison commune, j’aime bien les endroits à contre courant de leur “zone culturelle”. Bruxelles car francophone en pleine zone flamande… New York car esprit européen dans un pays pas toujours tendre avec l’UE… et Bali car enclave en pleine zone musulmane.

Quel a été ton itinéraire ? Quel lieu as-tu préféré ?

3 points de chute en 3 semaines : Denpasar au départ (pas trop d’intérêt), Ubud (génial !), Kuta (affreux), et Jimbaran [en] pour terminer. Avec pas mal de vadrouille entre chaque.

Ubud et ses environs, le Mont Batur et Jimbaran ont été mes lieux préférés. Ubud car c’est un centre culturel sans les flonflons, avec une myriade de choses à voir. On est dans le centre de Bali, donc éloignés des réserves d’australiens défoncés à la bière (comme à Kuta, par exemple)… les habitants sont beaucoup plus “zen”. Jimbaran car c’est un endroit de rêve pour se poser une semaine pour ne rien faire à part rêvasser devant l’océan avec une verre, une clope et un bon bouquin.

L’itinéraire de JPhi à Bali (lune de miel)

Comment est la population balinaise ?

Adorable, au sens premier du terme. J’ai eu l’occasion de passer plusieurs jours avec le guide qui nous faisait visiter et comprendre un peu mieux comment la population fonctionnait. C’est un mélange assez étonnant de fatalisme et d’optimisme, avec un profond respect pour la vie.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Malheureusement, je ne me souviens pas du tout du nom de l’endroit, mais c’était en revenant de Batur… nous nous sommes arrêtés dans un temple où les Balinais faisaient leurs ablutions. Je suis resté des heures à les regarder faire et comprendre chaque passage. Il y avait une réelle atmosphère de recueillement, mais détendue. Les gens parlaient, souriaient, ils étaient juste heureux d’être là. Une façon de vivre la religion qui m’a plue, totalement contrastée avec l’idée contraignante et laborieuse que les 3 religions du Livre s’en font habituellement.

Donne-nous une bonne (ou mauvaise) raison d’aller à Bali.

Une raison ? Tout est bon et beau : les gens, la nourriture, les paysages. J’y retournerai dès que possible, pour la faire découvrir à nos enfants.

Bonus : tu as le champs libre !

  • Deux lieux à fuire illico : Denpasar et Kuta !
  • Un hôtel à faire: le Maya Ubud (mais un peu cher) ;
  • En dehors d’Ubud, le luxe ultime : en plein milieu des rizières.

Bali_JPhiPerinet

 

Merci Jean-Philippe ! Cet “I went to Bali too !” est une belle illustration des splendeurs de l’île… elle concilie les grands principes de l’existence, sans contrainte mais avec douceur, bienveillance et harmonie.

Jenni

Jenni

Tombée en amour pour Bali, j'ai créé Balisolo en 2010 pour y faire le récit de mes aventures et trouvailles, expériences et rencontres balinaises. Découvertes indonésiennes, conseils pratiques pour voyageurs, suggestions d'itinéraires pour courts et longs séjours à Bali, je partage avec mes lecteurs le meilleur de l'île des Dieux et de l'Indonésie depuis 2010. Merci d'être arrivé(e) jusqu'à moi, bienvenue sur Balisolo et belle visite à vous !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *